Maison du patrimoine Oral
 
 

Découvrir les archives

Phillipe Lamalle

Phillippe Lamalle est né en 1897 à Uchon. Ses parents étaient cultivateurs. Sa mère jouait à l’accordéon diatonique des cantiques à l’église mais aussi des airs traditionnels. Philippe à son tour joue de l’accordéon, puis se met à jouer de la vielle sur un instrument acheté pour lui et son frêre.

Un jour, le jeune musicien est demandé pour jouer au café Bernard à Uchon. A son retour, il connaît les remontrances du père qui n’était pas au courant mais ce dernier se calme vite quand il voit le paiement du ménétrier, de nombreuses pièces qui s’alignent sur la table. Il fallait en effet plusieurs jours de travail pour gagner pareil somme.

Par la suite, il fera souvent danser les jeunes au café : 2 sous la danse, 30 pour toute la nuit. Les danseurs faisaient un cercle en se tenant par la main et passaient près du musicien pour payer. Il y avait des rescquilleurs. Quelquefois, la danse était gratuite, alors il y avait beaucoup de danseurs ! M. Lamalle a connu plusieurs musiciens du secteur comme M. Godard vielleux à Curgy, M. Racoussot vielleux à Uchon, M. Rougelet accordéonneux à Mesvres.

En 1922, il quitte Uchon pour Saulieu ou il devient épicier – marchand de vins. Il joue encore un peu d’accordéon et de vielle mais seulement pour son plaisir. M. Lamalle nous a transmis des airs de polka, de bourrée, de mazurka jouée autrefois par sa mère. Il se rappelle également une danse intitulé la parisienne dont il nous a indiqué l’air, les paroles et les pas.

Propos recuillis par Gérard Chaventon.

Quelques titres :
Polka :

Parisienne :

 
 

Contact : Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne : 03 85 82 77 00 / contact@mpo-bourgogne.org