Maison du patrimoine Oral
 
 
> Centre de Doc > En savoir plus sur le centre de doc > Le centre de doc en chiffres

Le centre de doc en chiffres

Le centre de documentation de la Maison du Patrimoine Oral réuni les fonds (ensemble de documents) des associations Lai Pouèlée, Mémoires Vives et de l’Union des Groupes et Ménétriers Morvandiaux.

Il comporte plus de 4000 documents sonores, vidéos, écrits, photographiques. Dans un premier temps, le travail d’inventaire à été réalisé sur les documents sonores et les documents servant à leur contextualisation. Ainsi 2000 documents sont répertoriés (70% son, 15% vidéo, 15% écrit) et répartis dans les thèmes suivants :

- Musique : 35 %
- Chant : 25 %
- Conte : 15 %
- Danse : 10 %
- Langue : 10 %
- Témoignage thématique : 5 %

LE FOND SONORE et VIDEO INEDITS

Les fonds sont constitués d’entretiens résultant d’enquêtes sur le terrain (Nivernais, Morvan, Auxois, Auxerrois, Autunois - bassin minier du Creusot, ...). Ils accueillent également des enregistrements de colloques, de stages, d’émissions radiophoniques et d’enregistrements musicaux. - 1000 documents sonores inédits : 350 sont numérisés, 450 sont analysés.
- 150 documents vidéos inédits :100 ont fait l’objet d’une copie de sauvegarde, 30 sont analysés.
- 200 documents écrits inédits : 50 ont fait l’objet d’une sauvegarde.

Actuellement 450 enquêtes, enregistrées entre 1970 et 2004, ont été déposées. En grande partie, elles ont été réalisées par des chercheurs ou des particuliers. Les thèmes de ces entretiens sont regroupés autour de cinq points essentiels :

- Répertoires de musiciens routiniers : la musique apprise d’oreille et jouée sur les instruments traditionnels (violon, vielle, accordéon) marque les moments festifs de la vie quotidienne. Chaque musicien possède son répertoire appris de mémoire et arrangé à sa manière.

- Mémoire du vécu : témoignages d’hier et d’aujourd’hui, de ce qui fait le quotidien avec ses habitudes (rythmes, rites, travaux, festivités, divertissements) mais aussi ses bouleversements (immigration, exode rural, implantation de zones industrielles, guerre du 20e siècle). À travers des expériences personnelles, sont évoqués des vécus professionnels et ludiques, des formes de sociabilité, des mythes et des croyances.

- Littérature orale : le fonds offre un panel de recueils importants de contes, chansons, comptines. Outre l’intérêt de leur contenu, ces pièces de littérature orale inscrites dans un discours plus large donnent des indications pertinentes sur les référents identitaires d’une communauté.

- Transmission de savoir-faire : de l’expérience et de sa transmission de génération en génération, s’élaborent des techniques, des gestes appropriés, des savoirs et des savoir-faire dont beaucoup se perpétuent, aujourd’hui encore, par la seule oralité. Ils touchent plusieurs domaines : l’élevage et l’agriculture, la fabrication d’objets, les techniques de construction.

- Langue : morvandiau - bourguignon : Ces enregistrements dressent un panorama de l’expression orale propre à cette langue. La diversité des œuvres est grande. De nombreux genres sont employés : chant, conte, récit de vie, poésie.

Les enregistrements publics

- Les stages : enregistrements de moments liés à l’apprentissage des instruments de musique et des danses traditionnelles, ainsi que des travaux ou des créations réalisées lors de rencontres et d’ateliers.

- Les fêtes et spectacles : enregistrements de ‘La fête de la Vielle’ depuis 1980, de spectacles folkloriques et de spectacles grand public.

- Les émissions de radio locales et conférences : il s’agit pour la plus grande partie d’émissions culturelles autour de la musique et des traditions populaires. L’autre partie concerne des colloques ou des conférences ayant pour thème les arts et traditions populaires.

L’enrichissement des fonds se poursuit de façon continue en particulier dans le domaine des musiques traditionnelles et plus largement celui de la littérature orale et du récit de vie grâce aux membres de l’association et aux chercheurs travaillant dans ce même domaine. De plus il reste un nombre conséquent de documents (sonores et cinématographiques) enregistrés entre 1970 et 1980, qui sont encore chez des particuliers. Ces documents sont repérés et sont en cours de conventionnement pour leur dépôt à l’association.

LES DOCUMENTS EDITES

- 300 documents sonores édités : 80 sauvegardes ont été faites (33T, K7 épuisé), un traitement documentaire est en cours.

- 30 vidéos éditées

- 500 documents écrits édités

- 620 revues, 600 partitions, 200 photos.

 
 

Contact : Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne : 03 85 82 77 00 / contact@mpo-bourgogne.org