Maison du patrimoine Oral
 
 

Découvrir les archives

Alice Bonny

Alice Bonny, résidait à Vergoncey, commune de Curgy en Saône et Loire.
Elle a exercé plusieurs métiers, aussi, la « tante Alice » se présentait souvent elle-même sur l’air de « Amusons-nous fillettes » :
Si parfois j’étais morte…
Sur ma tombe vous f’rez mettre
En lettres bien gravées
Ici repose l’Alice
Surnommée roue d’secours
Elle rendu service, Partout aux alentours

Extrait du vinyle « Chanteurs et musiciens de villages en Morvan » édité par Lai Pouèlée en 1977.

Alice Bonny possède un réperoire riche et varié de chansons et de contes facétieux. C’est avec la complicité de Rémi Guillaumeau, qu’elle a transmis sont répertoire au cours de plusieurs collectages, réalisé par les associations Lai Pouèlée, ARPEGE, Mémoires Vives.
Ecouter, voir les histoires et chansons du répertoire d’Alice

Parmis les chansons d’Alice, certaines sont devenues des « tubes » :

La femme à deux maris, qui est plus connue par les musiciens sous le nom de la valse à deux maris :

La mazurka de Massingy, moitié chantée, moitié parlée et toute en patois :

« Le fromage », chanson qui raconte l’hisoire d’un concours du rêve le plus beau :

Les brettelles…attention, il ne faut pas dire le titre avant de la chanter :

Alice, âgée de soixante-quinze ans, a sauvent chanté et animé des moments de fête comme dans ce mariage en 1989 à Autun (Document transmis par Martine Brochot, fonds Mémoires Vives).


 
 

Contact : Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne : 03 85 82 77 00 / contact@mpo-bourgogne.org